Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 janvier 2008 7 27 /01 /janvier /2008 18:09
Ca fait quelque temps que j'ai envi de vous parler de mon "premier mort"... Mais comment l'amener? est-ce que c'est le bon moment?

Je crois qu'il n'y a jamais de bons moments pour parler de la mort...

0007_img_croix.gifSoins palliatifs de gériatrie... fin du mois de stage, il  ne me restait qu'une heure avant de dire le traditionnel "aurevoir et merci" à l'équipe. Je cherche mon infirmière référente, et on me dit qu'elle était entrain de s'occuper de Mme T., décédée ce matin, avant de la descendre à la morgue.
Je n'ai pas eu a trop réfléchir, je voulais affronter cette épreuve, de préparation d'une personne décédée, durant ce stage, et surtout avant de travailler, pour pouvoir mieux gérer cette situation quand je serais "responsable" d'un service, dans mon futur proche... 
30 secondes après, me voici devant la porte de sa chambre : je frappe, entrouvre la porte et demande à l'infirmière si je pouvais participer à cette préparation...
"oui, mais je veux du silence, on ne parle QUE d'elle..."

D'abord surprise par cette affirmation, j'en fus ensuite rassurée... nous n'allions pas "faire comme si" Mme T. n'était pas là, et raconter des banalités pour "faire comme si" ce que nous faisions était anodin.

Et ça ne l'était pas...

Tout d'abord une toilette, faite dans le plus grand respect, je continuais même à lui parler, bizarrement, et lui expliquer mes faits et gestes, comme si elle pouvait encore m'entendre. Je voulais lui prouver qu'on continuait à s'occuper d'elle dans la dignité qu'elle méritait, et non dans une ignorance insultante...
"Je vais vous laver l'autre jambe"...
Après cette toilette faite, l'infirmière me tendit une poche de vêtements, remplie par la tenue qu'elle devait porter, selon les voeux de sa famille : tailleur "du dimanche" avec chaussure vernis, boucles d'oreille en perle blanche...
Malgré cette aspect froid, ces joues creusées par la fatigue de ces derniers jours, Mme T. était magnifique...
" Ce tailleur vous va très bien, et vos boucles sont superbes!"
C'était plus fort que moi, il fallait que je lui parle... j'avais besoin qu'elle se sente en confiance une dernière fois, qu'elle sente que j'étais là, et que je continuais à m'occuper d'elle du mieux que je pouvais... Je continuais à la toucher, passer ma main sur la sienne, sur sa joue en essuyant sonange-mignon.jpg visage humide par le passage de mon gant...
Parfois je me rendais compte de cette "absurdité", lui parler ne servait sans doute à rien pour elle, et je regardais l'infirmère, qui n'avait pas du tout l'air choqué ou amusé par mon comportement. Plus tard, je lui expliquais que j'en avais eu besoin, et elle m'avoua que ça lui arrivait aussi. 
Les derniers soins m'ont un peu perturbés : du coton a été mis dans tous les orifices, et j'ai cru l'étouffer... pourquoi? Mme T. était silencieuse, posée et paraissait détendue, enfin, après ces derniers jours difficiles, avec des problèmes pour respirer qui ne cessaient d'accroitre.
Habillée dans son plus beau tailleur, les boucles pendues à ces oreilles, le drap monté jusque sous ses bras, enfin, elle allait pouvoir se reposer... pour l'éternité.

Bouleversant? non... Rassurant je dirais... La mort de cette femme m'a été présentée si humainement, avec tant de dignité et de respect jusqu'au moindre geste, que j'ai même trouvé ça beau...

Morte pour une vie sans souffrance...    

A noter qu'on m'a quand même laisser enfermée quelques secondes à la morgue, juste pour rigoler, histoire de décompresser.... hihihi, faut bien déconnecter après, pour pouvoir rentrer chez soi la tête plus légère!!

Partager cet article

Repost 0
Published by IDEtresse
commenter cet article

commentaires

Didou 23/06/2008 16:21

Un quelconque lien de parenté avec Ducky ? (NCIS, ndlr... Si tu n'as pas vu la série, il parle aux cadavres en les autopsiant...).

DipRiVaN 13/05/2008 11:31

cet article me fait penser a mon premier décès. Je me suis occupée aussi de la patiente jusk o bout et g osi fini enfermée ds la morgue ^^
Ca me fait sourire maintenant mais sur le moment c t pas vraimen le cas.....

Martine 15/04/2008 19:51

J'aurais aimé que mon papa soit entre tes mains quand il est parti. Je suis complètement boulversée par ton récit.

Danielle 03/03/2008 15:15

Bonjour du lundi ! un ptit coucou ! 
Bonne semaine !bisous !

@tom 21/02/2008 01:10

C'est très touchant comme histoire. Et je trouve naturel ta manière de réagir

Profil

  • IDEtresse
  • Etudiante infirmière, 22 ans, qui a parcouru tant de lieux de stage différents qu'il en ressort forcément des anecdotes mémorables!
  • Etudiante infirmière, 22 ans, qui a parcouru tant de lieux de stage différents qu'il en ressort forcément des anecdotes mémorables!