Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 juin 2008 3 11 /06 /juin /2008 10:36
Ce jour là, un homme entre dans le service en urgences...
"Toxidermie" nous dit le médecin, avec un regard qui laissait entendre : "ca va être coton!"

Il y a quelques temps, ce monsieur avait un bon rhume, qui ne passait pas... Un peu géné par cet encombrement constant, il retourne chez son médecin traitant, afin de se soigner, pour de bon!
Le médecin, ni une ni deux, lui injecte en intra musculaire un antibiotique qui "va le remettre sur pied illico"...
Sauf que.... ALLERGIE AUX ANTIBIOTIQUES!!

Cet homme commence une allergie dermique, se manifestant par une toxidermie, c'est à dire que sa peau est inflammée, de la tête aux pieds, avec conjonctives atteintes, muqueuse buccale à vif...
En d'autres termes : cet homme était rouge de la tête aux pieds, comme un brûlé, la bouche en sang, les yeux collés en permanence, et ne pouvait donc plus se nourrir seul, était donc nourri par sonde naso gastrique... L'ophtalmo est passée, et redoutait un ulcère de la cornée, qui entrainerait une impossibilité de fermer les yeux...
Cet homme gardait tant bien que mal sa joie de vivre avec des petites blagues toujorus bienvenues... 
Je me suis gardée d'aller vérifier le nom de ce médecin traitant... aurait il mieux fallu?? 

Rhume constant ou besoin urgent de réanimation? que faut il préférer? 
Encore une abbération du système médical... 

Partager cet article

Published by IDEtresse
commenter cet article

commentaires

Linfalas 04/03/2009 18:06

Qui donc peut critiquer une décision médicale? qui sommes nous? des IDE!
Des exécutants de prescriptions certes, mais nos spécificités de soignants ne se situent pas là!
Nous avons des connaissances, oui, mais dans quelles limites?
Ces limites permettent elles de juger un médecin qui a dû peser le moins pire des choix?
La toxidermie avec pour conséquences un Syndrome de Lyell sont rarissimes (une 20aine de cas/ans en France).

La cellulite de la face ou la thrombose cérébrale à point de départ infectieux sont beaucoup beaucoup plus fréquentes ( un milier de cas / ans environ au total).

Le médecin a eu à faire un choix à 50 contre un. Si j'avais été à sa place, j'aurais fait de même. s'il avait su, il n'aurait pas fait l'injection (à noter que pour faire des ATB im au cabinet, c'est qu'il a dû juger de la présence d'un critère de gravité, sinon, ils y sont plutôt réticents).

Si ma tante en avais eu, on l'aurait appelée mon oncle...

Humilité.

Linfalas, IDE depuis 7 ans, IADE dans 6 mois.

Miss pas touche 18/08/2008 12:34

coucou,
eh bien, deux mois que tu ne nous mets plus d'articles.
pas le temps? :'(

Djemaa Pascal 28/07/2008 18:31

Bonsoir, je ne te connais pas mais en te lisant, je t'adore! Pascal

Leïmala 16/06/2008 21:34

Oula... à chaque fois que je te lis je me dis que je dois arréter de me plaindre pour des broutilles... vive la santé et courage à ce monsieur... Biz à toi

Profil

  • IDEtresse
  • Etudiante infirmière, 22 ans, qui a parcouru tant de lieux de stage différents qu'il en ressort forcément des anecdotes mémorables!
  • Etudiante infirmière, 22 ans, qui a parcouru tant de lieux de stage différents qu'il en ressort forcément des anecdotes mémorables!